×

Victoire t’aime !

A Dress and a Dream: Samantha Pleet

Porter quelque chose créé par les doigts de fée de Samantha Pleet, c'est comme entrer dans un monde enchanté. Elle est l'une des créatrices les plus chères à Victoire, et chacune de ses collections tourne la page vers un nouveau chapitre qui nous entraîne dans une aventure. En portant les pièces magnifiquement construites et éthiques du designer basé à Brooklyn, vous devenez l'héroïne de votre propre histoire.

Samantha a grandi à Philadelphie et a déménagé à New York pour étudier au Pratt Institute avant de établissant sa ligne avec son mari, Patrick Pleet. Elle crée chaque collection en s'immergeant dans des livres, des peintures et des films et en imaginant des imprimés et des broderies fantaisistes qui ont été inspirés par tout, des tapisseries médiévales de licorne,Alice au pays des merveilles et l'histoire de Jeanne d'Arc. Sur la photo ci-dessus, la robe Wallflower, disponible en ligne ici.

Cette saison, la créatrice s'est inspirée de maisons, rêvées ou dont elle se souvient : des robes à col sont brodées de poches à carreaux et de charmants imprimés floraux sont des recréations nostalgiques du papier peint qui pend dans la maison de sa grand-mère. Pour cette collection, Samantha a collaboré avec un peintre new-yorkaisJenna Gribbon, dont les peintures depaysages brumeux ont été transformés en imprimés éthérés. L'artiste a également créé des gravures obsédantes où une collection surréaliste d'objets comprenant des statues, des épées, des fantômes et des bougies semble flotter sur des robes et des chemises. Ces pièces sont de véritables oeuvres d'art !

 

La gauche:Robe fenêtre disponible en ligne et dans la boutique d'Ossington. Droit:Robe Beacon à imprimé Dreaming également disponible en ligne et dans la boutique de Toronto.

Voici comment Samantha décrit les pièces de cette saison : SS 16 est pour moi très nostalgique. Une grande partie est inspirée par le tudor de ma grand-mère à l'extérieur de Philadelphie. Elle ne l'a pas rénové depuis les années 60 donc il a une très belle sensibilité nostalgique. Nous avons décidé de prendre du papier peint de sa maison actuelle et d'en faire des impressions. J'y ai passé de nombreuses années de mon enfance et c'est rempli de nombreux souvenirs. C'est pour moi le plus bel endroit du monde. Ce sentiment de villégiature glamour est également entré dans la collection, mais d'une manière hantée et magique. Récemment, mon grand-père est décédé, il y a donc des échos de lui et de sa vie. Je voulais que la collection ressemble à une maison hantée, alors j'ai contacté Jenna Gribbon, une étonnante peintre surréaliste new-yorkaise, qui possède également The Oracle Club à Long Island City. Nous sommes amis depuis longtemps et nous sommes inspirés par le travail de l'autre, ce fut donc une collaboration passionnante. Elle a vraiment aidé à donner vie à ma vision.”

En savoir plus ici :

http://capsuleshow.com/wearethemarket/studio-series-samantha-pleets-dream-house

https://thegreatdiscontent.com/interview/samantha-pleet

http://goodmorningoodnight.com/samantha-pleet/

http://stylelikeu.com/profiles-2/closets/samantha-pleet-2/

Achetez la collection maintenant et assurez-vous de marquer vos calendriers pour elle en magasin et en ligne à venir le vendredi 29 avril prochain et tout le week-end !

 

Article précédent Article suivant